Récit BDSM

Bienvenue dans la catégorie récit BDSM. Cette rubrique vous est entièrement dédiée.
Laissez exprimer l’auteur qui est en vous en nous racontant votre expérience, ou en inventant des textes qui nous feront fantasmer.

Vous voulez nous raconter une anecdote marquante ?
Une séance insolite ?
Inventer une histoire ?

Contactez-nous.
L’article sera publié en votre nom ou pseudonyme, ou en total anonymat, c’est à vous de choisir.

Retour des fêtes

Elle pose sa main sur mon pantalon et m’embrasse goulument, elle déboutonne mon jean et commence à me sucer a genoux moi les fesses posées sur le capot d’une voiture.
J’ai toujours envie de pisser, je sens que je ne vais pas durer longtemps avec cette envie.
Elle se retourne soulève sa jupe et me demande de la prendre sur le capot, je la prends par les hanches et commence un moment pénétration très agréable en lui infligeant quelque fessées, surprenant de ma part pour ceux qui me connaissent…

Première chaleur humide

En plein milieu de la journée, toujours sur un site Sm, j’échange avec une femme.
Elle aimerait beaucoup jouer avec ma petite personne, j’adore être soumis.
Il fait chaud très chaud, nous frôlons les 35 degrés extérieur.
Elle me demande de me libérer, d’enfiler ma cage de chasteté, de prendre des accessoires avec moi dont un rouleau de film pour emballer les colis et la rejoindre à son domicile.
Je fonce mettre la cage dans les toilettes des clients avec une culotte en dentelle sous mon jeans.

Le retour de Madame L

Cela faisait un moment que je n’avais malheureusement pas pu voir ma maîtresse habitant assez loin de moi.
Je reçois de ses nouvelles entre midi et deux ce jour, où elle me laisse deux créneaux horaires.
Ce soir entre 17 et 18h ou demain matin.
Je lui annonce me débrouiller pour ce soir, 16h30 j’invente une excuse à mon responsable pour filer en douce.
Juste avant de partir passage aux toilettes pour enfiler cage de chasteté et culotte sexy.

Le séminaire

Le lendemain la matinée me semble interminable, il me tarde une seule chose : midi.
Je fonce à ma chambre, j’entends soudain du bruit dans cet immense couloir de l’hôtel, mon cœur palpite.
Je reste assis sur le bout du lit quand j’aperçois deux femmes rentrer, une assez grande aux cheveux courts, assez mince et une plus petite, blonde un peu ronde avec un visage angélique, les deux vêtues de leggings noirs avec des escarpins noirs. Je n’ai pas le temps de parler que la première me demande si je suis « SoumisF »

Madame

Je grimpe au troisième étage mon cœur commence à s’accélérer nos discussions se sont arrêtées au stade de mail.
La porte est entrouverte, madame m’accueille et me prend dans ses bras. Câlin tout simple pour se découvrir.
Elle m’invite à m’installer dans le salon et me demande de me déshabiller complètement. Je m’exécute dans la foulée et me voici nu devant son canapé.