Lavement érotique

Lavement érotique (pour les débutants)

Peut être que vous êtes clystérophile (ou klysmaphile) et que vous ne le savez pas ? Ce nom barbare désigne en fait une pratique sexuelle consistant à administrer, ou se faire administrer, un liquide dans l’anus et le colon. En gros, prendre du plaisir avec un lavement.
Si le lavement est souvent utilisé pour soigner la constipation ou soulager les douleurs menstruelles, pour certains c’est un véritable délice.

Qu’est-ce qu’un lavement érotique ?

Tout d’abord, il ne s’agit pas de prendre son pied sous la douche en savonnant gentiment sa moitié.
Comme son nom l’indique, il s’agit d’un lavement. Un lavement anal plus précisément. Un lavement anal durant lequel on prendrait du plaisir, à l’aide d’une poire à lavement.

Comment faire un lavement ?

Il faut tout d’abord préparer le liquide qui sera inséré dans l’anus. Munissez-vous de 2 litres d’eau minérale tiède, ou d’eau du robinet bouillie. Faites bien attention à la température avant de commencer le lavement, le but étant ici de prendre du bon temps et non de s’ébouillanter. Vous pouvez ajouter dans l’eau de nombreuses choses comme du romarin, du gros sel, de l’huile d’amande, d’olive ou de noix de coco. Vous pouvez remplacer l’eau par une infusion à la camomille. L’occasion de laisser exprimer le naturopathe qui sommeille en vous. Mais avant d’ajouter quoi que ce soit dans votre liquide, nous vous conseillons de bien vous renseigner pour ne pas prendre le risque d’abîmer la flore intestinale.
Une fois le liquide prêt et à température (37 à 45°), vous pouvez remplir votre poire à lavement. Prêt ? A vous de jouer ! C’est le moment de se faire un petit caprice.

Astuces pour se satisfaire avec un lavement

Pour certains c’est un véritable plaisir solitaire, pour d’autres la partie se joue à deux pour le plus grand bonheur du couple. Certains aimeront garder le liquide chaud qui vient s’introduire dans l’anus. D’autres se masturberont pendant le lavement. Ou encore feront des petits mouvements de va et vient avec la poire pour terminer les réjouissances.
Le lavement érotique peut donc être la source du plaisir. Mais peut aussi être un bon préliminaire au sexe anal. Si vous êtes médicalement « contraints » de faire des lavements, vous pouvez rendre la pratique plus qu’agréable en passant du « lavement » au « lavement érotique ».
Vous l’aurez compris, le lavement se pratique aussi bien seul qu’accompagné.

Le lavement en BDSM (pour les confirmés)

Le lavement en BDSM peut être administré comme une punition. Le Maître pratiquera donc le lavement sur son soumis. Des séances peuvent être prévues à cet effet.
Le simple fait d’envoyer son soumis acheter une poire à lavement dans une pharmacie peut déjà être considéré comme une forme d’humiliation. Pour d’autres, plus hard, l’humiliation pourra aller jusqu’à faire un lavement rectal à l’urine.
L’humiliation causée par le lavement, va surtout dépendre de la mise en scène et de la façon dont le Maître voudra contraindre son soumis. Les dominants, choisiront la position que prendra le soumis lors du lavement. Attaché façon bondage, assis sur eux, allongés, sur le dos, sur le ventre… Tout dépendra des sévices que voudra infliger le Maître à son soumis.
Le lavement est aussi utilisé comme préparation à d’autres jeux SM et BDSM d’introduction et de dilatation. Le but étant de ne pas s’arrêter à l’introduction d’une simple poire à lavement…
Côté accessoire, la poire c’est bien, mais le bock à lavement peut être mieux pour d’autres.

Qu’est-ce qu’un bock à lavement ?

Généralement un récipient en plastique d’une contenance de 2 litres équipé d’une ou deux canules et d’un robinet.
Pour aller plus loin, il existe des canules à double ballonnets. La canule permet d’administrer le lavement et de le conserver tout en évitant les fuites. Le premier ballon (celui qui nous intéresse) est inséré directement dans le rectum et se gonfle une fois introduit. Avec un double ballonnets, les lavements peuvent être plus conséquents et aller jusqu’à 4 litres.
Faites attentions à vous. Assurez-vous d’être avec un Maître expérimenté avant de vous essayer au bock ou au double ballonnets, ces derniers peuvent-être beaucoup plus dangereux que la poire.
Pour le lavement BDSM, nous n’oserons pas donner « d’astuces », les Maîtres et Maîtresses qui le pratiquent sont généralement des experts en matière de plaisir et d’humiliation et auront sans doute plus d’imagination que nous.

Et vous, comment pratiquez-vous le lavement ?

Bdsmsutra : site de rencontre BDSM
Bdsmsutra : site de rencontre BDSM
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *