Locktober is coming : mois de la chasteté

Chasteté et privation d’orgasme

La chasteté et la privation d’orgasme consistent à empêcher un des partenaires de jouir (scoop !). Pour empêcher son partenaire de jouir, il suffit de le lui interdire. Si c’est un bon soumis il obéira. Si nous voulons être certain(e) que notre ordre sera respecté, mieux vaut utiliser des outils pour que notre soumis(e) reste chaste.
Nous avons tous entendu parler de la ceinture de chasteté pour les femmes, mais il existe aussi une cage de chasteté pour les hommes qui rend toute érection impossible.

Le but n’étant pas d’empêcher l’excitation mais bien l’orgasme.

Si l’homme soumis est privé d’orgasme, la femme dominatrice quant à elle peut utiliser le sexe de son partenaire pour son bon plaisir. Elle peut également stimuler son soumis et/ou le masturber mais sans jamais lui permettre de se soulager. Ce qui, comme vous pouvez l’imaginer, entraînera une grande frustration chez le soumis et permettra d’asseoir la position de dominante de la Maîtresse.

La cage de chasteté n’empêche pas le plaisir. Certains hommes même apprécient être en cage, cela leur rappelle les sensations qu’ils ont lorsqu’ils sont introduits dans le vagin d’une femme.

Le but de la chasteté et de la privation d’orgasme est donc de contrôler complètement l’éjaculation de son soumis.

Cette privation peut être utilisée durant toute la période de dressage du soumis. Le soumis n’est pas forcément en cage, mais ne jouira pas sous peine de punition encore plus sévère.

Quand pratiquer la chasteté ?

La chasteté est assez répandue dans le milieu BDSM et plus acceptée par les hommes qu’on ne pourrait le croire. Il existe même une journée pour célébrer la chasteté masculine, le 14 janvier. Alors à cette date, on pourrait les imaginer tous en cage. Ou peut-être que ce n’est que le début d’une période de privation qui prendra fin à la Saint Valentin un mois plus tard ? C’est en tous cas le challenge lancé sur le site jedominemonmari.com

Autre mois dédié à la chasteté, le mois d’octobre. Il y a octobre rose pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein, et locktober, une contraction entre le mot « lock » qui signifie « fermer à clé » et « october » pour octobre.  Le principe est d’encagé son soumis tout le mois d’octobre, sans libération.
Pour ce type d’encagement « longue durée » dirons nous, privilégiez les cages métalliques à barreaux pour favoriser une hygiène correcte. La toilette est possible avec ce type de cage, ce qui n’est pas le cas avec les cages en plastique ou en silicone, vous risqueriez d’avoir des problèmes d’odeurs et autres.

Déroulement de locktober

Les soumis sont encagés durant tout le mois d’octobre, sans libération, et au service de Madame.
Madame quant à elle détiendra la clé et la portera bien en évidence (de préférence en pendentif autour du cou).
NB : Les détentrices de la clé sont communément appelées les KH pour key holder.
La cage pourra être retirée au mois de novembre, toujours selon le bon vouloir de Madame.
Astuce pour éviter les érections nocturnes : préférez une petite cage en métal avec un tube courbé vers le bas.

Le mois d’octobre sera placé sous le signe de la chasteté masculine contrôlée.

 

Bdsmsutra : site de rencontre BDSM
Bdsmsutra : site de rencontre BDSM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *